La saison estivale bat son plein! On attend le soleil, avec une impatience qui frôle la névrose, et quand il arrive, c'est le moment de ressortir le parasol, on l'installe et on se met à l'ombre ! Ceci dit comme je l'écris souvent ici, en vraie Normande que je suis, je n'aime pas trop la chaleur... J'aime le soleil pour sa lumière, son symbole, ses bienfaits, mais fuis les coups de chaud et les UV ! Autant dire que les 15 jours passés dernièrement à Annecy et notamment la seconde semaine caniculaire m'ont sortie de ma zone de confort !

À la maison, j'ai la chance d'avoir une grande terrasse très bien exposée (Sud-Ouest) et j'aurais voulu y installer un store banne. Vous savez ces stores qui sont accrochés au mur et se déploient au-dessus de l'espace à ombrager. En fait, à l'origine c'était surtout pour les boutiques et les vitrines. Cependant, l'espace entre le haut de la fenêtre, le caisson de volet roulant et le départ du toit ne me le permet pas. Enfin, en tout cas, j'ai arrêté mes recherches après l'étude d'une bonne dizaine de modèles. J'avais bien pensé à une pergola mais pour en avoir une de qualité, je n'ai pas le budget adapté pour ce projet ! Je vais donc me pencher sur l'achat d'un grand parasol déporté qui m'a l'air tout à fait satisfaisant et pas cher...

Comment choisir son parasol déporté ?

Ainsi, opter pour ce type de modèle représente un investissement sur le long terme. Il est important d'opter pour le bon modèle en fonction de vos besoins : taille de la zone à ombrager, qualité de la toile et du pied, protection offerte contre les rayons UV, critères esthétiques, modèle déporté inclinable, facilité d'ouverture à l'aide d'une manivelle... Afin de choisir un parasol déporté, il est donc important de veiller à sa qualité, notamment sur les points suivants :

  • Se présente-t-il en kit ? Est-il déjà monté ? C'est en effet bien de le savoir avant de déballer le carton dans la maison selon l'énergie que l'on a envie d'y consacrer !
  • Le pied à lester : c'est mieux quand le pied et les poids sont prévus. Ainsi au niveau esthétique, on a plus de chances d'être dans une harmonie parfaite. Si vous êtes certain de l'endroit où sera positionné le parasol de façon constante, on peut même le fixer solidement au sol.

Si ce n'est pas le cas, un pied anthracite avec des blocs de béton peut aussi faire l'affaire et être un support pour des pots de fleurs ou autres décorations de jardin. On peut même imaginer les peindre ou recouvrir le tout de lattes de bois en harmonie avec le reste de la terrasse.

 

media-parasol-deporte-comment-choisir-un

  • La qualité de la toile et sa couleur : Elle doit bien filtrer les rayons et retenir les UV (les UV A et les UV B). La principale différence entre les uva et uvb réside dans leur longueur d'onde respective. Les premiers pénètrent dans le derme plus en profondeur et peuvent être à l'origine de cancers au-delà de désagréments tels que l'apparition de taches de vieillesse. Les seconds sont souvent responsables de coups de soleil et brûlures. Un tel type de parasol sera donc à même de vous protéger efficacement des effets néfastes des rayons UV. De plus, une toile amovible est un vrai atout qui permet à la fois de la laver et de la réparer. On peut même imaginer avoir des toiles de différentes couleurs pour changer le look de la terrasse selon ses envies ! La présence d'une housse de protection pour l'hiver est un avantage aussi.
  • La robustesse des mats : évidemment il n'est pas question qu'à la première brise, tout se retourne ou casse ! Le type de parasol ci-dessus est fabriqué en France. Rien qu'avec la photo, on se rend compte de la solidité de la structure et de l'épaisseur de la toile (l'indice de protection UV n'en sera que meilleur). Elle fait rêver cette photo, non ?
  • Le système d'ouverture : comme je le disais plus haut, la manivelle permet d'ouvrir facilement le parasol, mais il est aussi possible d'avoir une pédale ou un levier. Le plus important c'est d'être à l'aise et pouvoir faire la manipulation sans effort.
  • La taille : inutile de prendre trop grand si la surface à protéger est restreinte, cela risquerait d'être inconfortable à l'usage et de gâcher l'harmonie et l'esthétique de la terrasse. D'ailleurs, parfois, les gens en font l'acquisition pour ombrager un petit coin lecture dans le jardin ou un jacuzzi. Dans ces cas, un petit modèle est tout à fait adapté.

visuel-parasol-deporte

J'ai pu remarquer aussi que certains pieds ne pivotaient pas à 360°, sur eux-mêmes. Cela peut sembler être un détail, mais personnellement il s'agit là d'une option qui serait intéressante pour moi, car si je peux pivoter le pied, j'atteindrai alors un espace dans l'herbe qui m'est cher... eh oui, je vous ai souvent parlé du bassin à poissons réalisés à 4 mains avec mon fils !

Les avantages du parasol déporté

En premier lieu, il est évident que le parasol déporté, en comparaison avec son cousin "droit", offre un bel espace d'ombre. Son pied n'encombre pas la table. En plus, maintenant, la plupart des tables de jardin ne présentent même plus le trou central pour faire passer le pied du parasol !

Le parasol déporté est super design et donne un vrai coup de jeune aux terrasses. Les formes sont variées (carrées, rectangulaires, hexagonales ...) et les prix abordables.

Il peut être très très grand... les plus courants mesurent 3 m de côté mais ils peuvent aller jusqu'à 5 mètres sur 3 mètres, soit 15 mètres carrés de couverture ! Malgré cette surface importante de toile, il reste robuste, résiste aux intempéries (surtout le vent) et est surtout très facile à ouvrir grâce à sa manivelle. À l'inverse, ouvrir un grand parasol droit est souvent une véritable épreuve de force.

Le parasol déporté et inclinable

Si on en souhaite davantage d'options, le parasol déporté peut aussi être inclinable pour suivre le soleil et offrir le maximum de zones ombragées tout au long de la journée. C'est une chouette invention, car suivre la course du soleil en courbe avec un parasol fixe est mission impossible.

Durant mes vacances, comme j'ai ce projet en tête, je n'ai cessé d'en voir partout ! Les restaurateurs n'utilisent plus que des parasols déportés pour leur terrasse. C'est vrai que ça libère l'espace au milieu de la table et un seul parasol peut servir pour plusieurs tables (même en cette période de vigilance avec les distanciations sociales et l'espacement des clients...)

Et vous ? vous avez opté pour quel moyen pour vous offrir des zones d'ombre ?

 

À bientôt